L'acadie

Fondée en 1604, l'Acadie est la première tentative de colonisation du nouveau monde. De Monts, Champlain et Poutrincourt, accompagnés de 80 colons français, dirigent l'expédition et installent la colonie à l'Ile-Ste-Croix puis, l'année suivante, à Port Royal. Ils amorcent alors la grande aventure de l'Acadie dont l'histoire sera marquée à tout jamais par le Grand Dérangement de 1755. Déportés dans plusieurs colonies britanniques d'Amérique du Nord et pourchassés pendant huit années complètes, ce n'est qu'en 1763 que l'Acadie, pratiquement détruite, reprend vie.

Au Nouveau-Brunswick, les Acadiens s'installent surtout le long des côtes, de Cap-Pelé à Miscou et à l'intérieur des terres jusqu'à St-Jacques, au nord-ouest de la province. En Nouvelle-Écosse, ils prennent racine à la Baie Ste-Marie et au Cap Breton, tandis qu'à l'Île-du-Prince-Édouard, on les retrouve initialement dans la région Évangéline et à Terre-Neuve, sur la côte ouest de la province.

Le Collège de Memramcook et l'Université Sainte-Anne, fondés à la fin du 19e siècle, donneront à l'Acadie un souffle nouveau. Par le fait même, l'Acadie entrera dans l'ère de la modernité, accomplissant un progrès déterminant en matière d'éducation, de justice sociale et de droits linguistiques.

L'Acadie du Canada atlantique compte aujourd'hui plus de 300 000 Acadiens et Acadiennes fiers de leurs origines.