Actualités

Proposition de nouveau nom de la SSTA - Qu'est-ce que vous en pensez ?

 
Ces dernières semaines, nous avons mené différentes consultations, à la fois en ligne et en personne pour récolter les avis et suggestions de nos membres pour le nouveau nom de leur organisme porte-parole. Plus de 150 personnes nous ont répondu et nous les remercions !

Un nom est clairement ressorti dans les suggestions que nous avons récoltées. C'est également le choix unanime de notre conseil d'administration.
 

Voici le nom proposé :
La Société acadienne et francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
 

Les membres présents à la prochaine AGA 2019, le 26 octobre à Rollo Bay, décideront avec leur vote si ce nouveau nom sera adopté ou non. Mais avant, nous souhaitons avoir votre avis une nouvelle fois, puisqu'il s'agit de VOTRE organisme : que pensez-vous de cette proposition de nouveau nom ?
 

➡️ Pour participer au sondage, cliquez ici ⬅️

 
Pour rappel, nous avons entamé ce processus de changement de nom pour finaliser la restructuration de la SSTA entamée depuis 2017. Le changement de nom est l’une des recommandations des consultants qui avaient fait des sondages et rencontré de nombreux membres de la communauté. Un sondage a même été mené à l’AGA 2017 et 95% des membres présents ont voté pour procéder au changement de nom, une fois les 100 ans célébrés. 

Pourquoi changer le nom d'un organisme avec une si longue histoire ?

La SSTA, tout comme la communauté qu’elle représente, a beaucoup évolué en 100 ans. Créée à l’origine pour servir les étudiants acadiens par le biais de bourses, la SSTA a désormais un mandat beaucoup plus grand que celui de l’éducation (qui est à présent le mandat de la CSLF). Aujourd’hui, la SSTA représente l’ensemble des 25 organismes sectoriels et régionaux de la communauté, ainsi que ses membres individuels, avec des besoins plus variés. Un des grands rôles de la Société est la représentation politique, notamment sur la scène nationale où l’appellation « Société Saint-Thomas-d’Aquin » est bien souvent méconnue ou incomprise. Il a clairement été identifié, à la fois par de nombreux membres de la communauté, ainsi que par les consultants, que l’organisme a besoin d’avoir un nom plus adapté et proche de sa mission actuelle de porte-parole. Et surtout, un nom qui reflète directement ce qu’est l’organisme aujourd’hui, ce qu’il fait exactement et pour qui il le fait – sans que ça porte à confusion.

Les bourses sont aujourd’hui distribuées par le biais de la Fondation et en transférant l’appellation « Saint-Thomas-d’Aquin » à la fondation, on peut garder le lien direct avec le mandat d’origine.