Actualités

Communiqué: Lemmie Chaisson est le récipiendaire de l’Ordre du mérite acadien 2019

Summerside (Î.-P.-É.) le 28 octobre 2019 – Lors de sa 100e Assemblée générale annuelle le samedi 26 octobre à Rollo Bay, la Société Saint-Thomas-d’Aquin (SSTA) a décerné l’Ordre du mérite acadien 2019 à Lemmie Chaisson à titre posthume.
 
IMG 7232Judy Chaisson, la femme de Lemmie, reçoit l'Ordre du mérite acadien. Elle est entourée de la présidente de la SSTA Colleen Soltermann et la vice-présidente du Comité acadien et francophone de l'Est Tina Peters-White.
 
Remis annuellement, l’Ordre du mérite acadien est conféré à un.e Acadien.ne et francophone de la région où se déroule l’assemblée générale annuelle, ayant contribué ou contribuant d’une façon exceptionnelle à l’épanouissement de la vie acadienne et francophone insulaire.
 
Lemmie (Lem) Chaisson est né à Rollo Bay, Î-P-É, le 3 avril 1945. Il a vécu hors de l’Île pendant 10 ans mais il est revenu en 1973 où il a vécu jusqu’à sa mort en 2013. Il est membre de la SSTA depuis les années 1990. Avec sa femme Judy, il a participé activement à des événements culturels acadiens.  Il a participé aux célébrations du 15 août à partir de 1998, souvent comme artiste. Il a contribué à la construction d’affiches érigées sur deux sites patrimoniaux, l’un sur la rivière Fortune et l’autre à Rollo Bay. Il a accompagné le groupe « Les Alouettes » à plusieurs reprises avec sa guitare pour les étudiants à des concerts à l’école La-Belle-Cloche et faisait partie des jam-sessions organisées à l’école. Il faisait aussi partie du groupe de musique Chaisson Trio.

Famille de Lemmie Chaisson composée de sa femme, ses filles, ses petits-enfants et son arrière petite-fille. 
1re rangée gauche à droite: Katy MacKinnon avec une photo de l'école Rollo Bay en 1959, Lemmie O'Hanley avec une photo de Lemmie à un jeune âge, Rénee MacKinnon tenant Abraham O'Hanley et Bridgette Cheverie.
2e rangée gauche à droite: Gerald O'Hanley, Mary Chaisson, Judy Chaisson avec l'Ordre du mérite acadien et Louise MacKinnon avec une photo de Lemmie jouant de la guitare.  

Lorsque l’école La-Belle-Cloche a ouvert ses portes en 2003 à Rollo Bay, un chauffeur devait transporter quatre enfants de la région de St. Peters et Greenwich. M. Chaisson a utilisé sa camionnette personnelle pour transporter ces étudiants de leur maison à l’école pendant deux ans.
 
M. Chaisson a fait partie d’un épisode de « Past Lives » qui traitait de la déportation des Acadiens dans la région Havre-Saint-Pierre, parmi lesquels figuraient ses ancêtres du 18e siècle : François Chiasson et Ann Doucet. Une portion de l’émission était filmée chez M. Chaisson où ils ont capturé son émotion et sa passion.
 
Comme beaucoup d’Acadiens dans la région de Kings-Est, M. Chaisson ne parlait plus le français car la communauté a souffert d’une très grande assimilation sur plusieurs décennies. Néanmoins, depuis plusieurs années, de gros efforts de refrancisation sont faits dans la région, et d'ailleurs M. Chaisson a lui-même pu reconnecter avec cet héritage en prenant des cours de français quand il avait une soixantaine d'années. Il était très fier de son héritage acadien et s’est énormément impliqué avec la communauté acadienne et francophone. Il a visité plusieurs des premières colonies, faisant des excursions à Grand-Pré, à Port Royal, à la Forteresse de Louisbourg et autres. Lemmie Chaisson était fier que trois de ses petits-enfants fréquentaient l’école La-Belle-Cloche et très ravi d’entendre qu’ils parlent un français si magnifique. Aujourd’hui, quatre de ses petits-enfants et trois arrière-petits-enfants vont à La-Belle-Cloche.

 -30-

La Société Saint-Thomas-d’Aquin est l’organisme porte-parole officiel des Acadiens, Acadiennes et francophones de l’Île-du-Prince-Édouard. Son mandat est de travailler pour que tout acadien, toute acadienne et francophone puissent vivre et s’épanouir individuellement et collectivement en français à l’Île-du-Prince-Édouard.
 
Pour plus de renseignements:
Johanna Venturini, Gestionnaire des communications et relations communautaires
Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél, : 902-888-1679
  

Press Release
For immediate release

Lemmie Chaisson named recipient of the
2019 Acadian Order of Merit




Summerside (P.E.I.) – Monday, October 28th, 2019 - During its 100th Annual General Meeting on Saturday, October 26th in Rollo Bay, the Société Saint-Thomas-d'Aquin (SSTA) awarded Lemmie Chaisson the 2019 Acadian Order of Merit posthumously.
 
Awarded annually, the Acadian Order of Merit is given to an Acadian and Francophone from the region where the Annual General Meeting is held who has made or is making an exceptional contribution to the development of Acadian and Francophone life on the Island.
 
Lemmie (Lem) Chaisson was born in Rollo Bay, PEI on April 3rd, 1945. He lived off Island for 10 years but returned in 1973 where he lived until his death in 2013. He has been a member of the SSTA since the 1990s. With his wife Judy, he has actively participated in Acadian cultural events.  He participated in the August 15 celebrations since 1998, often as an artist. He contributed to the construction of signs at two heritage sites, one on the Fortune River and the other in Rollo Bay. He accompanied the group "Les Alouettes" several times with his guitar for students at concerts at École La-Belle-Cloche and was part of the jam sessions organized at the school. He was also part of the music group Chaisson Trio.

When École La-Belle-Cloche opened in Rollo Bay in 2003, a driver was required to transport four children from the St. Peters and Greenwich area. Mr. Chaisson used his personal van to transport these students from their homes to school for two years.
 
Mr. Chaisson was part of an episode of "Past Lives" that dealt with the deportation of Acadians to the Havre-Saint-Pierre area, including his 18th century ancestors: François Chiasson and Ann Doucet. A portion of the show was filmed at Mr. Chaisson's home where they captured his emotion and passion.
 
Many Acadians in the Kings East area, including Mr. Chaisson, could no longer speak French because the community suffered from a very high level of assimilation over several decades. For several years now, major efforts have been made to refrancize the region, and Mr. Chaisson himself was able to reconnect with this heritage by taking French classes when he was in his sixties. He was very proud of his Acadian heritage and was very involved with the Acadian and Francophone community. He visited several of the first colonies, making excursions to Grand-Pré, Port Royal, the Fortress of Louisbourg and others. Lemmie Chaisson was proud that three of his grandchildren were attending École La-Belle-Cloche and very happy to hear them speak a beautiful French. Today, four of his grandchildren and three great-grandchildren go to La-Belle-Cloche.

 -30-


La Société Saint-Thomas-d’Aquin is the official spokesgroup of Acadians and Francophones on Prince Edward Island. It is our mandate to assure that all Acadians and Francophones can live and thrive individually and collectively in French on Prince Edward Island. 
For more information : 
Johanna Venturini, Manager of Communications and Community Relations
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tel. : 902-888-1679