Actualités

La communauté s'engage pour le recensement

Le recensement de la population conduit par Statistique Canada approche. Il sera lancé en mai 2021 et les enjeux sont grands pour la communauté acadienne et francophone de l'Île-du-Prince-Édouard. 

Les résultats du recensement orienteront les décisions des collectivités, gouvernements, municipalités et auront un impact direct sur les services en français et l'avenir du français à l'Île-du- Prince-Édouard. La communauté acadienne et francophone a donc décidé de se mobiliser autour d'un projet inter-organismes pour sensibiliser la population. Suite à un sondage réalisé en décembre 2020 auprès des organismes du Réseau des Développeurs, trois axes d’intervention ont été identifiés. Un comité de travail composé de la CSLF, JAFLIPE, le RDÉE, la CIF et la SAF’Île a été formé pour répondre à ses attentes. 

Le premier axe du projet et dirigé vers la jeunesse :  afin de sensibiliser les jeunes aux enjeux du recensement, la communauté acadienne et francophone a mis sur pied un projet de capsules vidéo sous le thème: Mon avenir, mon île, ma communauté.

Grâce à l'appui de vidéastes professionnels, les jeunes participants montent une capsule en intervenant à tous les stades : de l’idée à l’écriture jusqu’à la production et diffusion.  Cela leur permet non seulement d’explorer l’univers de la vidéo, d’acquérir des compétences, de passer véritablement à l'action mais également de faire entendre leur voix, partager leur vision, développer leur fierté identitaire et leur sentiment d'appartenance. 
Les enfants se retrouveront autour de ce projet pour réfléchir collectivement et individuellement à comment bâtir leur avenir afin de grandir et s'épanouir en français. Les capsules vidéo serviront également à transmettre tout cela à leurs pairs et générations futures.  Tous les jeunes francophones de l’Île sont invités à s’inscrire individuellement, en groupe ou avec leur classe. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 26 mars en remplissant le formulaire Je PARTIC-ÎPE .

Afin de représenter toutes les voix de la jeunesse et favoriser la créativité, le comité de travail a sélectionné deux entreprises qui appuieront chacune deux groupes et réaliseront deux capsules vidéo. La première entreprise retenue est Digifilm dirigé par Jean Lavergne - il appuiera deux groupes dans les régions de Tignish, Summerside et Évangéline. La seconde entreprise retenue est Humming Bird Productions - Jeff Eagar et Mélanie Morin appuieront également deux groupes dans les régions de Rustico, Souris et Charlottetown. 

Le second axe du projet vise à soutenir les organismes communautaires en développant et proposant des outils de communication adaptés à leur clientèle afin de les sensibiliser aux enjeux linguistiques du recensement d’un point de vue personnalisé et local. Il est important de prendre en compte les réalités provinciales et celles des différents groupes que forment la communauté acadienne et francophone : les aînés, les parents, les familles exogames, les jeunes, les proches-aidants, la population bilingue qui n’ose pas s’identifier comme francophone etc.  Cette campagne de sensibilisation sera réalisée par Deb O’Hanley, consultante spécialisée en stratégie de communication qui est derrière notamment le logo Je parle français et toi ? du Carrefour de l’Isle Saint-Jean de Charlottetown. L’objectif de cette campagne est d’être ludique et attrayante pour informer et inciter les gens à s’engager et afficher leur fierté.  

Le dernier axe du projet communautaire sur le recensement est complémentaire. Il vise à accompagner la communauté et répondre à ses besoins. En effet, Statistique Canada propose de remplir le questionnaire du recensement sur internet. Ce mode de réponse virtuelle est une chance en période de pandémie mais peut représenter un défi pour certains individus. Le réseau communautaire propose donc plusieurs solutions tels que des ateliers informatiques ou des séances d’informations. En outre, le réseau souhaite accompagner les personnes les plus fragilisées et isolées au sein de la communauté qui pour des raisons diverses ne peuvent remplir le questionnaire par écrit ou en ligne en leur proposant un appui à domicile ou par téléphone. 

Un sondage solidaire est ainsi disponible jusqu’au 29 mars pour permettre aux membres de la communauté d’exprimer leurs besoins. Les individus sont donc invités à y répondre pour eux mais également pour un voisin ou voisine, membre de sa famille ou connaissance qui souhaiterait un appui particulier. La résilience et la solidarité de notre communauté est forte. Il est important de continuer à se mobiliser. Le Réseau d’action bénévole du Québec collabore avec la communauté acadienne et francophone de l’Île pour lancer ce service d’accompagnement solidaire pour le recensement en partageant son expertise et ses bonnes pratiques. Cette première étape sera une occasion de réfléchir en tant que communauté à l’impact et nécessité de l’action bénévole. 

La SAF’Île souhaite remercier tous les organismes du réseau des développeurs pour leurs intérêts et solidarité et tout particulièrement la CSLF, JAFLIPE, le RDÉE et la CIF pour leur investissement et appui. Ce projet a été rendu possible grâce au soutien de Patrimoine Canadien, du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes et du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard.