La SSTA rassurée, mais tout de même sous mise en garde

Données du recensement sur les langues

SUMMERSIDE (Î.-P.-É.) – Le 25 octobre 2012 – À la suite de la sortie des données linguistiques du recensement de 2011, publiées hier par Statistique Canada, la Société Saint-Thomas-d'Aquin (SSTA) constate une légère diminution du nombre de francophones à l'Île-du-Prince-Édouard, mais une augmentation importante du nombre de personnes qui parlent français à la maison.

Même si le pourcentage de francophones à l'Île-du-Prince-Édouard est passé de 4,4 % en 2006 à 4,1 % en 2011, le président de la SSTA, M. Gabriel Arsenault, se dit prendre cette légère baisse avec un bémol : « Il est important de prendre en considération que la population totale de l'Île a augmenté de plus de 3,15 % en 2011. L'augmentation se fait majoritairement parmi la population anglophone, ce qui peut expliquer un peu la diminution du pourcentage des francophones à l'Île ».

Certains points positifs qui ressortent des données méritent une mention : « Il y a lieu de constater que le nombre de gens qui parlent français à la maison a augmenté de presque 300 personnes en 2011, passant de 5245 en 2006 à 5540 en 2011, ce qui est très positif. On explique cette augmentation, entre autres, par la campagne de sensibilisation menée par la SSTA lors du recensement de 2011 qui expliquait aux gens l'importance de bien s'identifier comme francophone. Aussi, le nombre de personnes connaissant le français à l'Île-du-Prince-Édouard est resté sensiblement pareil avec 12 % de la population totale », continue le président.

Même si la SSTA se dit rassurée, elle ne nie pas qu'il reste encore beaucoup de travail à faire : « Il est important de continuer de mettre de l'avant la croissance démographique comme priorité de la communauté acadienne et francophone. Il faut mettre sur pied des stratégies de croissance démographique qui prendront en compte l'immigration francophone, l'exode des jeunes, l'assimilation et la francisation chez les ayants droit », a conclu le président.

La Société Saint-Thomas-d'Aquin est l'organisme porte-parole officiel des Acadiens, Acadiennes et francophones de l'Île-du-Prince-Édouard. Son mandat est de travailler pour que tout Acadien, toute Acadienne et francophone puisse vivre et s'épanouir individuellement et collectivement en français à l'Île-du-Prince-Édouard.

-30-
Pour plus de renseignements: 
Tina Robichaud
Gestionnaire de projets en Communications et en Relations communautaires
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cell. : 902-314-3332