Un premier Centre de partage des coûts pour les organismes communautaires est lancé à l’Île-du-Prince-Édouard

Summerside (Î.-P.-É.), le 1er avril 2015 – Le comité de mise en œuvre (CMO) du rapport sur la gouvernance communautaire est fier d’annoncer la mise sur pied du Centre de partage des coûts en services financiers. Situés aux bureaux du Centre Belle-Alliance à Summerside, ces nouveaux services offerts aux organismes communautaires francophones ont été ouverts le 1er avril 2015. Ce Centre regroupe 10 organismes-partenaires et emploie deux employées à temps plein.

Le Centre de partage des coûts en services financiers a vu le jour grâce à une collaboration avec le Centre ServiceFinances en Nouvelle-Écosse (N.-É.), un centre de partage des coûts qui gère les finances de plusieurs organismes francophones depuis la restructuration de la Fédération acadienne de la N.-É. (FANE) en 2002. Deux employées du centre de la N.-É. sont à l’Île cette semaine dans le but d’appuyer l’établissement du centre insulaire.

servicefinancesIPE

De gauche à droite : Chantal Lévesque (directrice adjointe N.-É.), Paulette Richard (assistante à la comptabilité Î.-P.-É.), Michelle Arsenault (directrice Î.-P.-É.), Katherine Williams (comptable agréé, directrice N.-É.)

Le but de ces centres est de partager les dépenses et de mettre en commun les ressources nécessaires pour offrir une gamme complète de services financiers. Un organisme mandataire identifié dans une convention signée par les organismes-partenaires assure la gouvernance de chaque centre. Pour le Centre de partage des coûts en services financiers de l’Î.-P.-É., l’organisme mandataire est la Société Saint-Thomas-d’Aquin.

Pour les membres du CMO, la mise sur pied du premier centre de partage des coûts est une première étape cruciale dans le processus du renouvellement de la gouvernance communautaire. « En tant que co-présidentes du CMO, nous sommes ravies de voir ce service collaboratif prendre son élan : c’est une action concrète qui consolidera nos actions futures visant une meilleure gouvernance communautaire », affirment les co-présidentes du CMO, Bonnie Gallant et Béatrice Caillé, directrices générales du RDÉE Î.-P.-É. et du Centre Belle-Alliance respectivement.

Voici la liste des dix organismes-partenaires fondateurs du Centre de partage des coûts en services financiers de l’Î.-P.-É. :

·         Jeunesse Acadienne Ltée, présidence : Katelyn Gill

·         Actions Femmes Î.-P.-É. Inc., présidence : Nathalie Malo

·         La Fédération des Parents de l’Île-du-Prince-Édouard, présidence : Julie Duchesne

·         L’Association des Francophones de l’Âge d’or de l’Île-du-Prince-Édouard, présidence : Maria Bernard

·         Carrefour de l’Isle-Saint-Jean, présidence : Corrado Micalef

·         Le Conseil acadien de Rustico Inc., présidence : Daniel Cyr

·         Comité Acadien et Francophone de l’Est Ltée, présidence : Judy Chaisson

·         La Coopérative d’Intégration Francophone de l’Île-du-Prince-Édouard, présidence : Gilles Benoît

·         La Fondation d’aide aux étudiants et étudiantes, présidence : Guy LaBonté

·         La Société Saint-Thomas-d’Aquin, présidence : Guy LaBonté

Le Comité de mise en oeuvre sur la gouvernance communautaire est composé de cinq (5) représentants des organismes communautaires. La composition du comité est comme suit : Une représentation du secteur de l’éducation; une représentation des organismes provinciaux de développement communautaire; une représentation des organismes régionaux de développement communautaire; une représentation des organismes à statut spécial; une représentation de la Société Saint-Thomas-d’Aquin à titre de membre ex officio. Le mandat du Comité de mise en oeuvre est de voir à la mise en oeuvre des recommandations découlant du rapport de la Commission sur la gouvernance communautaire.

Pour plus de renseignements :

Natalie Pendergast

Bureau : 902.888-1679; Cell. : 902.394-1307